01 mai 2007

Le Temps

Il arrive parfois, au cours de l’existence, de se retrouver au milieu de situations limites où l'équilibre ne semble tenir qu'à un fil. Le balancier semble pouvoir pencher d'un côté comme de l'autre, sans ménagement (c'est presque de circonstance à la veille d'un deuxième tour d'élections présidentielles). Le meilleur semble encore pouvoir survenir quand inonde au fonds de soi la confiance en son potentiel (quant à sa propre personne ou son travail), dans sa capacité de séduction. A ce titre, une petite anecdote.... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 12:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 avril 2007

Double genre

Il est curieux d’associer dans le creux de sa mémoire le passé à des termes comme enfance solitaire lorsqu'on imagine simultanément les activités et les rencontres qui l'ont émaillé. Cette solitude pourrait tellement mieux s'appliquer à cet écolier rejeté par ses camarades pour sa différence ou cet autre môme à l'esprit poète loin des considérations communes des jeunes de son âge. Par chance, je n'ai jamais dû affronter un sentiment soutenu de répulsion à mon égard sur base de ma condition, mon caractère ou mon physique.... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 20:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 avril 2007

Humeurs post-Prague (part 2)

Vers Prague, il a fallu tout d’abord se décider à partir. Et de choix il en fut question, ne fut-ce qu’un instant et malgré les réservations, avec cette douleur à l’aine qui me tenailla dès le matin du départ, me faisant craindre une appendicite - tout en subodorant une nouvelle manifestation physique des méfaits de la nervosité accumulée ces derniers jours. Nous débarquons à samedi midi dans une ville ensoleillée. Dans l’hôtel 5 étoiles que nous nous sommes gracieusement offerts pendant deux nuits, nous... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 avril 2007

Humeurs pré-Prague (part 1)

C’est toujours comme ça. On se hasarde à revendiquer une réussite et le contraire se produit aussitôt, comme si les lois de la modestie veillaient au châtiment rapide du fautif. Le péché commis n’était pourtant pas bien lourd, j’avais tout au plus affirmé mener une vie équilibrée. Je n’avais pas menti mais certains forces du passé se font un plaisir de resurgir au moment où on oublie même leur souvenir, s’infiltrant d’abord en douceur dans les arcanes de la pensée avant de tisser leur toile et d’apparaître en surface. ... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 avril 2007

Le bonheur en (dis)continuité

Je réponds rarement aux commentaires laissés sur mon blog (que je considère cependant avec intérêt). Le dernier en date, détournant une de mes phrases pour souligner une certaine confusion dans ma vie, n'aurait suscité aucune réaction de ma part sans l'écho des propos récents d'un évêque intégriste belge, pour qui les homosexuels ont rencontré un blocage dans leur développement psychologique normal. Cette remarque, moins anodine de sous-entendus que la première, m'interroge sur l'image que je pourrais véhiculer avec mon blog. ... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 17:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 avril 2007

Relier son passé

C'est mon sujet-phare ces derniers temps: l'amitié et sa gestion ou quelle place accorder à autrui dans sa vie face à la distension de certains liens passés ? Alors que l'illusion d'une amitié personnelle avec S. s'est effacée, j'hésite encore sur la forme à donner à la relation résiduelle. J'ai tenté le silence et, comme il me le rendait bien, j'ai cru l'affaire bouclée. Un échange de messages laconiques plus tard, je l'ai croisé en ville par hasard (nous rendant tous les deux mal à l'aise). Cette rencontre fortuite m'a... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 17:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 avril 2007

Billet de mars

Une chasse au sorcière obligeant la population à déclarer sa collaboration avec la police secrète communiste. Une volonté d’interdire aux enseignants de parler d’homosexualité et donc d’homophobie. Nous sommes en Pologne. Nous sommes en Europe. Est-ce l'absence de constitution européenne qui empêche les droits individuels d'être respectés au sein du territoire européen? Nous pouvons en tout cas être fier de voir émerger dans notre europe occidentale des films comme l'émouvant et très beau film de Téchiné "Les... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 23:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 mars 2007

My own private life 2

Mise au point:Je n'ai jamais utilisé Internet pour blesser quiconque ou régler des comptes par ce biais. J'ai manqué de clarté sur une période récente assez trouble, notamment en n'identifiant pas nommément le principal protagoniste de cette histoire qui n'est apparu sous son initial de S. que tout récemment. Ce garçon, qui ne vient pas sur mon blog, était déjà apparu sous les traits d'un amant dans l'article du 4 février et d'une silhouette troublante et émouvante dans le trip émotionnel que nous avons partagé dans l'article du 9... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mars 2007

My own private life

  Pour la deuxième fois en 15 jours, L. est parti à l'étranger pour une semaine entière. Je garde un mauvais souvenir de cette vie récente en célibataire mais, je le sais, rien ne sert de comparer les périodes, le contexte émotif d'un jour n'étant pas forcément celui du lendemain. Il a quitté le lit très tôt ce dimanche matin, glissant dans mon sommeil vaporeux un au-revoir à la tonalité appuyée englobant par son intensité tous ceux qu'il ne pourra m’adresser au quotidien au cours des prochains jours. Pour oublier son... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 18:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mars 2007

Nothing ever falls apart ?

La puissance de la raison et l'espoir volontariste de sentiments neufs s'effondrent parfois devant la réalité des émotions et leurs interférences phagocytant le vécu d'une relation. La relation avec L. pacifiée et même affectivement réactivée (preuve du bon sens de la foi placée intuitivement en notre destin), je parviens à nouveau à mener mon quotidien sous un mode plus commun. J'ai rangé les épisodes récents dans la rubrique du passé tout en continuant à entretenir des échanges réguliers avec S. tel que j'en avais... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 18:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]