09 janvier 2007

L'irréel

Un jour j'irai vers l'irréel. Tester le matériel. L’irréel surgit forcément de nulle part, à la suite d’une révélation brutale ou d’événements presque anodins nous conduisant, sans crier gare, dans une perception du monde inédite. La plus agréable résulterait d’un éblouissement soudain, d’un instant de bonheur exquis et unique. La plus douloureuse pourrait émaner d’une expérience malheureuse, d’un drame qui, à l’instar d’un décès, nous fait perdre l’ensemble de nos repères traditionnels. L’achat d’un nouveau téléviseur... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 23:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 janvier 2007

Rideau 2006

L’année 2006 aura débuté tout en polémique, avec la diffusion française des caricatures de Mahomet. Un débat qui interroge la liberté de pensée et de la presse face au regain du pouvoir religieux dans le champ politique et moral. Une liberté d’expression qui passe toujours par l’art (quoiqu’en pense tel directeur de théâtre allemand déprogrammant un spectacle trop sensible sur le plan religieux ou quelque juge bordelais dans un procès à venir de l’art contemporain et son foisonnement créatif ), dont les formes les... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 14:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 décembre 2006

Les aiguilles du sapin tombent à Noël

La fête de Noël paraîtrait volontiers intemporelle dans son déroulement si certains événements ne venaient pas insuffler un vent de renouveau lors des réunions familiales. Cette année, ma cousine Anne (dont j’avais abondamment parlé ici :  http://morrissey.canalblog.com/archives/2005/12/27/1155413.html) était accompagnée de son petit ami, Will, qui réside dans le même centre d’hébergement pour adultes en difficulté et handicapés (qu'elle vient d'intégrer en mai dernier pour ses 18 ans). Arrivé le dernier dans cette arène bien... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 décembre 2006

Le Noël de Mr Welby

Un stade avancé de dystrophie musculaire.Un respirateur à débrancher pour mettre fin au calvaire. Le désir et l'espoir d'un retour à la dignité. D'un terme à cette existence de fossile déshumanisée. Une vie végétative et artificielle d'une douleur insondable. Le choix de décider du moment de sa mort inviolable. Une requête judiciaire rejetée. Le geste d'un médecin pour le libérer. "Son corps torturé et brisé a retrouvé la paix". ... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 23:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 décembre 2006

Moi et l'autre

Cela faisait six mois jour pour jour que je ne m’étais plus rendu chez ma psy. J’avais alors l’impression de ressasser les mêmes choses sans apport nouveau. Avec l’enchaînement d’événements récents perturbants, la nécessité de la rencontrer de nouveau s’est faite jour. Je ne cherche pas en elle le prophète qui me révèlera les solutions à mes préoccupations, mes angoisses, mes doutes. Le plus souvent les conclusions sur lesquelles je bute en sa compagnie sont intrinsèquement liées à ma personnalité et plus encore aux limites de... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 15:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 décembre 2006

Dans le brouillard je rêve encore

Son visage m'est apparu au terme d'une de ces nuits agitées se manifestant seulement lorsque s'est immiscée au plus profond de moi une forme d’insécurité - une réalité qui n'a pas attendu les dédales du sommeil pour se faire jour. Je me suis tout d’abord levé pour fuir ou déjouer une nouvelle conspiration acharnée. Une fois parvenu au salon, la raison soudain revenue m'a habilement suggéré de faire demi-tour pour rejoindre mon lit, pas aussi douillet que je ne le souhaiterais.  Plus tard, une atrophie musculaire... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 décembre 2006

Bac à sable

J’ai cherché à prendre les devants pour éviter de nouvelles tensions. Sans doute était-elle fondée l’initiative de rassembler tout le service sous l’égide de notre chef en vue de prévenir des disputes qui se seraient inexorablement produites sans cela. Son déroulement ne connut cependant pas l’effet escompté. La faute à pas de chance avec une interruption au climax de la discussion pour un test d’alerte incendie qui laissa un blanc mis à profit pour l’expression de rancœurs personnelles mais aussi aux conséquences néfastes de... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 22:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 décembre 2006

Sur le fil du rasoir

Sans y prendre garde, le poids de micro-événements m’est tombé sur la tête. D’un coup, sans qu’une bombe n’ait provoqué de déflagration l’instant d’avant. Les matières noires accumulées dans un coin du cerveau se sont assemblées pour former cette boule qui glisse vers la gorge et finit par la nouer.La faute principale à cet environnement professionnel délétère devenu subitement hostile. Dans un contexte de changements en perspective (et une certaine crainte, plus subjective que réellement rationnelle puisque la base du travail ne se... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 20:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 novembre 2006

Histoire d'un ami

Il partageait son prénom mais voulait mettre un terme à leur relation. Il l'a gentiment éconduit une fois l'automne dernier surgi. Il lui a fallu ériger une digue contre vents et marées sur laquelle l'écho des larmes s'est souvent échoué. La plaie effroyable des amours brisés s'est finalement refermée. Les corps, un an plus tard, ont de nouveau pu fusionner, le temps d'un sursis conjointement accordé. S'autoriser une salve animale pour soulager une affection trop souvent mise à mal. Le quotidien desserre son étreinte l'instant... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 novembre 2006

L'horreur économique

L'actualité de la semaine en Belgique a été dominée par un seul titre: les pertes d'emploi chez VW à Forest, à deux pas de chez moi. 10.000 emplois concernés si on compte les sous-traitants touchés. Pour les belges, cette nouvelle est perçue avec un sentiment de désolation mêlé à de la colère. De quoi entretenir l'inquiétude grandissante face à la mondialisation et les délocalisations - et la crainte sous-jacente de voir les gens se tourner vers un vote extrême devant l'aveu d'impuissance des pouvoirs dirigeants.  Depuis... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 17:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]