20 décembre 2007

Histoire de pédé: la vérité nue

Mon attention a été attirée par son court message sur un site de rencontres, son adresse msn fournie sans plus d'explication. Venant d'un joli minois de 20 ans, l'approche méritait assurément une suite. Quelques heures plus tard, il nous adresse un "salut" sur le site messagerie instantané. « Je cherche un plan q maintenant ou ce soir », poursuit-il sans ambages. J’en souris bien que ce côté direct ne me plaise guère. Cette rapidité dans l’expression de ses intentions manifeste à l’évidence un désir d'efficacité... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 décembre 2007

L'entre-deux

C'est une évidence, je raconte assez peu ma vie en ce moment. Les événements impulsent l'écriture et peu de choses m'ont incité à m'étendre sur ce blog. Je me suis installé ces derniers mois dans une forme de sagesse, à la fois subie et désirée.   J'expérimente probablement, à l'instar de mes amis, les questionnements liés à cette jeunesse qui nous abandonne sans pour autant nous entraîner définitivement vers l'âge mûr. Je me pose sur le bas côté, en équilibre instable entre ces deux pôles. A l'évidence, je ne peux... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 21:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 décembre 2007

Les maux de Moz

Morrissey est-il raciste? Cette question posée récemment par la presse ne s’adresse pas à moi mais du vrai (enfin j'existe mais je dois reconnaître humblement que le plus connu des Mo' reste l'ex-chanteur des Smiths).Ses propos dans le NME ont déclenché une horde de commentaires indignés dans les éditoriaux du NME et the Independant mais aussi des réactions de soutien dans les forums.Petit résumé de ses paroles (que le chanteur affirme aujourd’hui sorties de leur contexte). Les frontières de l’Angleterre ont ... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 15:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Une vie antérieure part 16 : « J’attendrai »

Si le recul pris vis-à-vis du basket m’autorise de nouvelles opportunités, il me tient à distance des défis que constituait la compétition. Le bonheur simple des rencontres amicales s’accompagne d’un marasme de tranquillité encore plus profond. L’étincelle devait jaillir d’un événement plus inattendu, d’une irruption soudaine qui ne me laisserait pas indifférent.  Lors de l’un de nos matches à domicile, plusieurs défections se sont succédé durant la semaine nous obligeant à faire appel à quelques joueurs... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]