28 novembre 2007

Soeurette

Les comportements névrotiques d'angoisse tendent à rendre inéluctable aux yeux de celui qui les subit la survenance de l'élément redouté. Depuis des années, une part intérieure ne parvient pas à effacer de mon esprit qu'un ennui de santé finira par m'atteindre sous peu. Inévitablement, après le décès de mon cousin d'une leucémie à 30 ans et le cancer de la prostate détecté chez mon père il y a deux ans, la prochaine déflagration me concernera forcément. La claque fut d'autant plus brutale lundi il y a un mois lorsque je... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 novembre 2007

Le culte de la majorité

Au travers de plusieurs événements d'actualité récents s'est dessinée une tendance politique commune s'appuyant sur une définition restrictive de la démocratie, à savoir le principe de la majorité triomphante, pour convaincre du bien-fondé de ses options. En Belgique, les flamands viennent de voter une proposition de loi fédérale au mépris du consensus instituant le besoin d'une majorité dans les deux communautés linguistiques. En France, la grève des fonctionnaires à propos des régimes spéciaux ne serait pas légitime au... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2007

Le souvenir enfoui

Comment ne pas s'extasier devant le fonctionnement tout à la fois complexe et déroutant de la mémoire humaine? Celle-ci, pour résumer les choses, accumule les souvenirs qu'elle classe ensuite par ordre d'importance. Elle recycle les plus probants, en les retravaillant le plus souvent, et les conserve dans sa "mémoire vive". Les autres, jugés plus facultatifs, sont évacués. L'effacement peut s'avérer définitif (rien qu'en ouvrant les yeux, nous observons et repérons un tas d'informations sans intérêt qui sont... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 20:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 novembre 2007

Le romantisme et moi

Le chat sur internet ou comment conjurer l’ennui du moment. On s’échange des banalités, on écoute le dernier état d’âme de notre vis-à-vis virtuel. Et soudain surgit parfois une discussion épique à l’instar de celle vécue il y a quelques jours. Arrivé par je ne sais quel biais sur mon pc, mon jeune interlocuteur de 21 ans engage la conversation en mentionnant sa rencontre avec de jeunes gays qui ne pensent qu'à baiser avant de m’expliquer le décalage éprouvé avec sa propre vision. En couple depuis 1 an, il n'imagine pas... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 20:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]