21 juin 2006

Au crépuscule d'une histoire

L’allure nonchalante, je marche tranquillement dans la rue en direction de la maison que L. est déjà sur le point de rejoindre. Le silence, tout relatif en ville, produit une quiétude souveraine au milieu de cette nuit sans nuage. La douceur ambiante inhabituelle ranime le souvenir de longues soirées de sortie estivales et les retours au petit matin. Fatigué, je m’abandonne à des pas mécaniques. Dans moins de cent mètres, je plongerai dans mon lit. Une voix m’interpelle soudain. Gilles, Gilles. Je reconnais immédiatement cette... [Lire la suite]
Posté par Morrissey à 19:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]